:-) Bonne réponse !

Le mot fisc vient du latin « fiscus » qui désignait dans l’antiquité romaine un panier pour presser les raisins et les olives, explique l’Académie française sur son site. Il a ensuite caractérisé « une corbeille destinée à recevoir de l’argent et, par métonymie, le trésor public », raconte l’Académie française. (Une métonymie est une figure de style par laquelle on utilise un mot pour signifier une idée qui lui est proche, par exemple dans l’expression « boire un verre ».)

À Rome, le fisc représentait, depuis l’accession au pouvoir de l’empereur Auguste, une « partie du trésor public dont l’emploi était à la discrétion de l’empereur, et qui servait notamment à l’entretien des armées, au financement des grands travaux et à la rémunération des fonctionnaires », précise l’Académie française.

Le fisc désigne aujourd’hui l’administration fiscale chargée de calculer et de recouvrer l’impôt en France. Rattachée au ministère de l’Économie, la direction générale des Finances publiques dispose de services présents dans tout le territoire. Elle est issue de la fusion en 2008 de la direction générale des impôts et de la direction générale de la comptabilité publique. Les agents du fisc, plus communément appelés agents des impôts, ont pour mission d’en assurer la gestion, le contrôle et le recouvrement.