:’-( Vous y étiez presque...

Le Bangladesh est le premier pays au monde à avoir interdit les sacs plastiques en 2002, raconte sur son site le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), une organisation de l’ONU. Le gouvernement du Bangladesh a pris cette décision après avoir découvert lors d’inondations dans la ville de Dacca qu’ils bouchaient les systèmes de drainage, empêchant l’évacuation des eaux.

Cette mesure n’a cependant été que très peu appliquée. « Après l’interdiction, les gens ont cessé d’utiliser des sacs plastiques durant un an. Puis, on a vu revenir les vieilles habitudes, à cause du manque de contrôle de la loi, on a vu les sacs plastiques inonder de nouveau le marché », racontait en 2011 l’écologiste bangladais Shahriar Hossain, cité par une agence de presse suisse.

Jusqu’à 5 000 milliards de sacs plastiques sont consommés dans le monde chaque année, selon un rapport publié en 2018 par le Programme des Nations unies pour le développement, une organisation de l’ONU. Après le Bangladesh plusieurs pays ont interdit à leur tour l’usage des sacs plastiques, comme la Chine ou l’Afrique du Sud. L’interdiction n’est toutefois pas appliquée partout dans ces deux pays, note le PNUE. En France, les sacs plastiques à usage unique sont interdits aux caisses des magasins depuis le 1er juillet 2016 et ceux hors caisse (comme les sacs de fruits et légumes) sont interdits depuis le 1er janvier 2017.