:-) Bonne réponse !

Le baba au rhum, un gâteau imbibé d’un sirop au rhum, a été inventé par un Français, Nicolas Stohrer. Vers 1720, il est le pâtissier de Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne alors en exil en France et père de Marie Leszczynska, future épouse du roi Louis XV. Un jour, Nicolas Stohrer arrose d’un vin liquoreux (le rhum sera utilisé plus tard) un kouglof jugé trop sec par Stanislas, le parfume de safran et le garnit de raisins frais et secs et de crème pâtissière. L’ex-roi tombe sous le charme de cette pâtisserie, qu’il décide de nommer Ali Baba en référence aux contes des « Mille et Une Nuit ». En 1725, Marie Leszczynska épouse Louis XV et emmène Nicolas Stohrer avec elle à Versailles. Pâtissier du roi pendant cinq ans, il quitte le château en 1730 pour ouvrir sa pâtisserie à Paris, au 51 rue de Montorgueil dans le IIe arrondissement, où elle est toujours installée. C’est là que Nicolas Stohrer décline le baba au rhum. Il invente aussi plusieurs autres pâtisseries, comme la tarte chiboust, ainsi qu’un plat salé, les célèbres bouchées à la reine. Dans sa boutique, il réunit des savoir-faire et des métiers qui ne cohabitaient pas jusqu’alors : pâtissier, mais aussi confiseur, pain-d’épicier, gaufrier, etc. Stohrer est aujourd’hui la plus ancienne pâtisserie de Paris.