:-) Bonne réponse !

Le premier pays à avoir commercialisé un calendrier de l’Avent est l’Allemagne. C’est dans ce pays qu’est née cette tradition chrétienne, apparue dans des familles protestantes au XIXe siècle afin de faire patienter les enfants jusqu’à Noël. Chaque matin, les enfants recevaient une image, généralement pieuse. En 1908, l’éditeur allemand de livres médicaux Gerhard Lang a l’idée de commercialiser un calendrier de l’Avent (du latin « adventus », signifiant « venue, avènement ») décoré de petits dessins. « C’est dans les années 1920 que les petites fenêtres de carton font leur apparition. Quant à la version “chocolat”, sa création n’est pas si récente puisqu’elle remonte aux années 1950 », précise le site Croire, du quotidien catholique La Croix. L’an dernier, 11,6 millions de calendriers de l’Avent chocolatés ont été vendus en France, pour un chiffre d’affaires de 64,5 millions d’euros, selon le cabinet IRI, spécialistes des études de produits de grande consommation. Si les calendriers de l’Avent proposant des chocolats continuent de dominer le marché, ceux contenant des petits jouets ou destinés aux adultes et même aux animaux domestiques se développent.