Valeur ajoutée

Le compte de résultat, qui récapitule les produits (recettes) et les charges (dépenses) d’une entreprise, se décompose en différents soldes appelés soldes intermédiaires de gestion, jusqu’à parvenir au résultat net qui mesure l’écart entre l’ensemble des produits et l’ensemble des charges. Parmi ces soldes, la valeur ajoutée mesure la valeur créée par l’entreprise grâce à son activité. Elle se calcule par la différence entre le chiffre d’affaires (ventes de biens et services) et les consommations intermédiaires (toutes les dépenses de biens et services engagées pour la production). Par exemple, dans le cas du boulanger, la farine est une consommation intermédiaire. La valeur ajoutée englobe sa rémunération ou l’utilisation de son four. La valeur ajoutée permet de rémunérer les salariés (salaires), l’État (impôts et cotisations sociales) et les apporteurs de capitaux (dividendes). Au plan national, la somme de toutes les valeurs ajoutées constitue le produit intérieur brut (PIB), soit la production totale ou la richesse créée par un pays pendant une période donnée.

À voir aussi : CSG

Autres Définitions

Inspection du travail

L’inspection du travail est un service chargé de contrôler le respect du droit du travail dans les entreprises. Elle est assurée par des agents de contrôle – des inspecteurs ou des contrôleurs du travail qui sont deux corps distincts de la fonction publique d’État. Les premiers sont chargés des entreprises …

Lire la suite

Arbitrage

L’arbitrage est une procédure de règlement privé des litiges dont le coût est supporté par les parties. Pour chaque affaire soumise, un tribunal privé est constitué, les parties renonçant à régler leur différend dans le cadre d’une procédure judiciaire traditionnelle. Le recours à l’arbitrage n’est possible que si les parties …

Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.