Investissement direct étranger

Un investissement direct étranger (IDE) est réalisé depuis un autre pays « afin d’établir un intérêt durable dans une entreprise », selon l’OCDE, une organisation qui réunit 37 pays parmi les plus développés du monde. La notion d’intérêt durable permet de différencier les IDE des simples placements dans lesquels l’investisseur ne cherche pas à influer sur la gestion de l’entreprise. La direction générale du Trésor français précise qu’un investissement étranger relève de l’IDE dès lors qu’il permet d’acquérir « au moins 10 % du capital ou des droits de vote d’une entreprise résidente d’un pays autre que le sien ». L’IDE englobe également l’implantation d’une entreprise hors du territoire national et le réinvestissement sur place des bénéfices réalisés par une entreprise implantée hors de son pays d’origine.

Autres Définitions

Filiale

Une filiale est une entreprise dont le capital est détenu à plus 50 % par une autre société. L’entreprise actionnaire est appelée maison mère. « Elle a une influence déterminante sur sa gestion en détenant la majorité de son capital social », explique sur son site Bpifrance, …

Lire la suite

PIB

Le produit intérieur brut (PIB) totalise la production de biens et services au sein d’un pays, secteurs privé et public confondus. Le calcul retient pour chaque entité la valeur ajoutée, c’est-à-dire la différence entre la production et les consommations intermédiaires. Par exemple, un boulanger utilise de la farine pour produire …

Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.