Droits de douane

Les droits de douane sont un impôt que les pays décident d’appliquer sur les marchandises étrangères entrant dans leur territoire. L’importateur doit s’acquitter de cette taxe qu’il est ensuite libre de répercuter sur son prix de vente. Les États membres de l’Union européenne ont supprimé en 1968 les droits de douane sur les biens qu’ils s’échangent entre eux et appliquent depuis des droits identiques sur les importations en provenance de pays non membres, instaurant ainsi une union douanière. Les traités de libre-échange négociés entre États ou au sein de zones économiques fixent les droits de douane applicables ainsi que les normes à respecter dans les échanges entre les pays signataires. Les droits de douane sont un outil du protectionnisme, une théorie économique qui s’oppose à celle du libre-échange. Dans un ouvrage publié en 1817, l’économiste britannique David Ricardo avance que le libre-échange favorise toujours la croissance sur le long terme. Cette idée est contestée, entre autres, par l’économiste belge Paul Bairoch (1930-1999) qui estime qu’au cours du XIXe siècle, les mesures protectionnistes visant à favoriser la production intérieure, notamment via l’instauration de droits de douane, ont davantage permis le développement de la plupart des pays riches.

Autres Définitions

Taux d’intérêt

L’intérêt est le coût d’un emprunt. On le désigne parfois comme le « loyer de l’argent ». Il rémunère le créancier pendant un temps donné pour le choix qu’il fait de mettre son argent à disposition d’autrui. Le taux d’intérêt rémunère …

Lire la suite

Banque centrale européenne

La Banque centrale européenne (BCE) est l’organe qui conduit la politique monétaire pour les pays de la zone euro. Sa principale mission, présentée sur le site de l’institution, « consiste à maintenir la stabilité des prix » et « à préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique ». Pour ce faire, la …

Lire la suite

Halo du chômage

Le halo du chômage regroupe les personnes qui souhaitent travailler, mais qui ne sont pas considérées comme chômeurs. Pour être comptabilisé comme tel, un individu doit être en âge de travailler (au moins 15 ans), sans travail, disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours et en avoir cherché …

Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.