CSG

La contribution sociale généralisée (CSG) est un prélèvement appliqué à tous les revenus : salaires, pensions de retraite, allocations chômage, indemnités maladie, revenus fonciers, revenus de placement, etc. Elle vise à diversifier le financement de la protection sociale en ne le faisant pas reposer uniquement sur les entreprises et les salariés. Elle participe ainsi au financement de la Sécurité sociale et, depuis début 2018, à celui de l’assurance chômage. En 1991, lors de sa création, son taux était de 1,1 % pour toutes les catégories de revenus. En 2018, il était par exemple de 6,2 % sur les allocations chômage, de 9,2 % sur les salaires et de 9,9 % sur les revenus issus du patrimoine. Selon les données de l’institut national de statistiques Insee, la CSG est devenue à partir de 1998 le deuxième impôt représentant le plus de recettes, derrière la TVA.

À voir aussi : Prélèvement à la source, Valeur ajoutée

Autres Définitions

Résultat d’exploitation

Le compte de résultat, qui récapitule les produits (recettes) et les charges (dépenses) d’une entreprise, se décompose en différents soldes appelés soldes intermédiaires de gestion, jusqu’à parvenir au résultat net qui mesure l’écart entre l’ensemble des produits et l’ensemble des charges. Parmi ces soldes, le résultat d’exploitation

Lire la suite

Capitalisation boursière

La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à un moment donné, de la valeur de l’ensemble de ses actions cotées en bourse (ce qu’on appelle le capital flottant). Elle se calcule donc en multipliant le nombre de titres en circulation par le cours de l’action et reflète le poids pris …

Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.