Banque centrale européenne

La Banque centrale européenne (BCE) est l’organe qui conduit la politique monétaire pour les pays de la zone euro. Sa principale mission, présentée sur le site de l’institution, « consiste à maintenir la stabilité des prix » et « à préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique ». Pour ce faire, la BCE dispose de plusieurs instruments, le principal étant la fixation du taux directeur, c’est-à-dire le taux d’intérêt auquel elle prête quotidiennement aux banques commerciales qui à leur tour consentent des prêts aux entreprises et aux particuliers. Mise en place en 1998, la BCE est indépendante pour éviter toute interférence entre des décisions politiques de court terme et l’exercice de ses missions à long terme. La BCE, dont le siège se trouve à Francfort (Allemagne), est également chargée de superviser le système bancaire au sein de la zone euro et elle est le seul organisme habilité à autoriser l’émission de billets de banque en euros. La Française Christine Lagarde dirige la BCE depuis le 1er novembre 2019 pour un mandat de huit ans.

À voir aussi : Banque centrale, Assouplissement quantitatif, Mécanisme européen de stabilité, Taux de change, Taux directeur, Fragmentation financière, Création monétaire, Inflation, Masse monétaire

Autres Définitions

CSG

La contribution sociale généralisée (CSG) est un prélèvement appliqué à tous les revenus : salaires, pensions de retraite, allocations chômage, indemnités maladie, revenus fonciers, revenus de placement, etc. Elle vise à diversifier le financement de la protection sociale en ne le faisant pas reposer uniquement sur les entreprises et les …

Lire la suite

Chômage partiel

Une entreprise confrontée à une situation exceptionnelle qui la contraint à réduire son activité peut mettre en œuvre une procédure de chômage partiel. Elle se traduit par une diminution temporaire de la durée du travail et par une indemnisation des salariés pour les heures non travaillées. Cette indemnisation correspond à …

Lire la suite

Taxe carbone

La taxe carbone est un prélèvement indexé sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz à effet de serre. Son objectif est de responsabiliser davantage les émetteurs de CO2 pour les dommages créés sur l’environnement. Cette fiscalité s’appuie sur les travaux de l’économiste britannique Arthur Cecil Pigou qui …

Lire la suite