Assouplissement quantitatif

L’assouplissement quantitatif (« quantitative easing » ou « QE » en anglais) est une action des banques centrales visant à apporter de l’argent aux banques en leur rachetant des obligations qu’elles détiennent (titres de dette des États ou des entreprises). L’objectif est de permettre aux banques de prêter plus facilement de l’argent, et avec un taux plus faible, aux entreprises et aux particuliers pour encourager l’investissement et la consommation. Ce type d’intervention a été utilisé par plusieurs grandes banques centrales depuis la crise financière de 2008, notamment celle des États-Unis et la Banque centrale européenne. Cette politique, dite non conventionnelle, est souvent décidée lorsque les taux directeurs (politique monétaire dite conventionnelle) ont déjà été fortement abaissés et que cela ne suffit pas à produire les effets escomptés sur l’investissement et la consommation.

À voir aussi : Banque centrale européenne

Autres Définitions

Neutralité carbone

Selon le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) mis en place par l’ONU, la neutralité carbone est atteinte lorsque les émissions de CO2 dues à l’activité humaine sont compensées par l’absorption d’une quantité équivalente de CO2, également à travers l’activité humaine. L’État français s’est fixé comme objectif d’atteindre …

Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.