Le coût des catastrophes naturelles depuis 2010

980 catastrophes naturelles se sont produites dans le monde en 2020, selon un rapport du réassureur allemand Munich Re publié la semaine dernière. Au total, ces événements climatiques, qui comprennent les ouragans, les cyclones, les feux de forêt ou encore les inondations, ont provoqué 173 milliards d’euros de dommages, l’un des plus hauts niveaux des dix dernières années.

Seules l’année 2017 (279 milliards d’euros de dommages), marquée par des tremblements de terre en Iran et au Mexique, des ouragans dans l’Atlantique Nord et des inondations en Asie, et l’année 2011 (329 milliards d’euros de dommages), marquée par le tsunami au Japon ayant affecté la centrale nucléaire de Fukushima, ont connu des pertes plus importantes.

Parmi les cinq plus grandes catastrophes de 2020 en termes de dommages, les inondations en Chine ont coûté 14 milliards d’euros. Le cyclone Amphan a provoqué 12 milliards d’euros de dommages en Thaïlande, au Bangladesh, en Inde et au Sri Lanka. Enfin aux États-Unis, les dommages des feux de forêt en Californie, de l’ouragan Laura et des multiples tempêtes ont été évalués à 25 milliards d’euros. Les compagnies d’assurance ont pris en charge 73 % du montant de ces dommages aux États-Unis, contre seulement 2 % en Chine et moins de 1 % pour les pays touchés par le cyclone Amphan.

Autres articles

« Baisse record » des émissions de CO2

Les émissions mondiales de CO2 devraient diminuer d’environ 2,4 milliards de tonnes en 2020, soit une « baisse record » de 7 %, selon une étude publiée la semaine dernière [PDF] par le Global Carbon Project (GCP), un projet de recherche international. « Cette diminution, liée aux mesures de confinement … Lire la suite

Apple vaut plus de 2 000 milliards de dollars

Apple est devenu mercredi dernier la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (plus de 1 690 milliards d’euros). Ce seuil avait déjà été dépassé en décembre par la compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco. La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à … Lire la suite

L’impact de la pandémie sur la croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à un recul du PIB mondial (la production totale de biens et de services) de 4,9 % en 2020, selon des prévisions publiées la semaine dernière. Cet organisme chargé de garantir la stabilité financière mondiale estime que la pandémie de Covid-19 a eu « … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.