L’emploi des travailleurs handicapés

En 2018, en France, le taux d’emploi des travailleurs handicapés, défini comme leur part dans l’ensemble des effectifs, était de 4,3 %, selon une étude publiée la semaine dernière par le service des statistiques du ministère du Travail.

Les établissements privés et publics de plus de 20 salariés sont soumis à une obligation d’emploi des personnes handicapées. Depuis 1987, la loi prévoit que le taux d’emploi de ces travailleurs soit de 6 % quelle que soit la nature du contrat (CDD, CDI, intérim). Les entreprises peuvent arrondir ce seuil à l’unité inférieure du nombre de travailleurs à employer, ce qui conduit à un taux moyen de 5,5 %.

Un établissement peut employer directement des personnes handicapées, mais aussi indirectement, par exemple en recourant à la sous-traitance. Il peut aussi verser une contribution financière compensatoire ou combiner plusieurs de ces trois options. 80 % des établissements emploient directement au moins un travailleur handicapé, 9 % n’en emploient aucun, que ce soit directement ou indirectement. Dans un guide publié en juin 2019, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, rappelait qu’une personne handicapée a « aujourd’hui trois fois moins de chances que la moyenne d’être en emploi ».

Autres articles

L’impact de la pandémie sur la croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à un recul du PIB mondial (la production totale de biens et de services) de 4,9 % en 2020, selon des prévisions publiées la semaine dernière. Cet organisme chargé de garantir la stabilité financière mondiale estime que la pandémie de Covid-19 a eu « … Lire la suite

La prime Macron

Au premier trimestre 2019, près d’une entreprise sur cinq (18 %) du secteur marchand non agricole a versé la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), dite prime Macron, à certains de ses salariés, selon une étude publiée la semaine dernière par l’institut national de statistiques Insee. 14 % des salariés … Lire la suite

Apple vaut plus de 2 000 milliards de dollars

Apple est devenu mercredi dernier la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (plus de 1 690 milliards d’euros). Ce seuil avait déjà été dépassé en décembre par la compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco. La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.