La prime Macron

Au premier trimestre 2019, près d’une entreprise sur cinq (18 %) du secteur marchand non agricole a versé la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), dite prime Macron, à certains de ses salariés, selon une étude publiée la semaine dernière par l’institut national de statistiques Insee. 14 % des salariés en ont bénéficié pour un montant moyen de 419 euros. Le secteur marchand regroupe la production de biens et services faisant l’objet d’une rétribution financière, notamment l’industrie, la construction, le commerce, les transports et les services.

Ce dispositif a été voté par le Parlement en décembre 2018 dans le contexte du mouvement des « Gilets jaunes ». Il permet aux entreprises de verser une prime exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu d’un montant maximal de 1 000 euros aux salariés dont la rémunération n’excède pas un plafond fixé par l’entreprise et dans tous les cas inférieur ou égal à trois Smic annuels. Il a été réactivé en mars et peut être utilisé jusqu’à fin août par les entreprises.

L’étude de l’Insee montre que plus les entreprises emploient de salariés, plus elles ont été nombreuses à verser la prime. C’est ainsi le cas de 58 % des établissements de 1 000 salariés ou plus contre 15 % de ceux de moins de 10 salariés. Ces derniers ont versé un montant de prime supérieur à celui des grandes entreprises : 524 euros contre 456 euros en moyenne.

Autres articles

L’impact de la pandémie sur la croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à un recul du PIB mondial (la production totale de biens et de services) de 4,9 % en 2020, selon des prévisions publiées la semaine dernière. Cet organisme chargé de garantir la stabilité financière mondiale estime que la pandémie de Covid-19 a eu « … Lire la suite

Le parc solaire photovoltaïque en France

En France continentale, la puissance du parc solaire photovoltaïque atteignait près de 9 700 mégawatts (MW) fin juin 2020, soit le double d’il y a six ans, selon une étude publiée la semaine dernière par le Sdes, le service des statistiques du ministère de la Transition écologique. La France s’est … Lire la suite

Apple vaut plus de 2 000 milliards de dollars

Apple est devenu mercredi dernier la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (plus de 1 690 milliards d’euros). Ce seuil avait déjà été dépassé en décembre par la compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco. La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.