La motorisation des voitures neuves

Près de 2,2 millions de voitures particulières neuves ont été immatriculées en France en 2019, selon les chiffres publiés la semaine dernière par le SDES, le service des statistiques du ministère de la Transition écologique qui gère aussi les transports. Les motorisations thermiques restent largement majoritaires (plus de 90 % des immatriculations), mais la part des motorisations hybrides électriques est en hausse quasi constante depuis 2003. Ces véhicules représentent 5,8 % des immatriculations, les véhicules électriques 1,9 %. Le premier plan national visant à développer les ventes des véhicules électriques et hybrides électriques a été lancé en 2009. Il prévoyait l’installation de bornes de recharge sur le territoire et la structuration d’une filière de fabrication de batteries électriques. Les pouvoirs publics ont mis en place des bonus (incitations financières) pour l’achat de tels véhicules. Dans une étude publiée en décembre, le cabinet britannique Jato note que le prix des véhicules électriques a augmenté de 42 % en Europe entre janvier 2011 et octobre 2019. Il souligne qu’en France, la plupart des véhicules électriques sont vendus entre 30 000 et 60 000 euros alors que la majorité des offres pour les véhicules thermiques se situe entre 10 000 et 40 000 euros.

Autres articles

L’impact de la pandémie sur la croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à un recul du PIB mondial (la production totale de biens et de services) de 4,9 % en 2020, selon des prévisions publiées la semaine dernière. Cet organisme chargé de garantir la stabilité financière mondiale estime que la pandémie de Covid-19 a eu « … Lire la suite

La prime Macron

Au premier trimestre 2019, près d’une entreprise sur cinq (18 %) du secteur marchand non agricole a versé la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), dite prime Macron, à certains de ses salariés, selon une étude publiée la semaine dernière par l’institut national de statistiques Insee. 14 % des salariés … Lire la suite

Apple vaut plus de 2 000 milliards de dollars

Apple est devenu mercredi dernier la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (plus de 1 690 milliards d’euros). Ce seuil avait déjà été dépassé en décembre par la compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco. La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.