L’équipement des ménages en ordinateurs

En France, 82 % des ménages possédaient au moins un ordinateur en 2017, qu’il s’agisse d’un fixe, d’un portable ou d’une tablette, contre 45 % en 2004, selon une étude publiée la semaine dernière par l’institut national de statistiques Insee. Les foyers se tournent de plus en plus vers les produits légers : en 2017, 62 % disposaient d’un ordinateur portable et 42 % d’une tablette. À l’inverse, l’équipement en ordinateurs fixes recule : 37 % en avaient un en 2017 contre 47 % en 2011. Si l’ordinateur se démocratise, le niveau de vie continue de déterminer le taux d’équipement : en 2017, 91 % des ménages du cinquième quintile, c’est-à-dire les 20 % des ménages ayant le niveau de vie le plus élevé, possédaient un équipement informatique, contre 71 % au sein des ménages du premier quintile. L’écart s’est toutefois réduit en 13 ans, puisqu’en 2004, les ménages les plus aisés étaient deux fois plus souvent équipés que les plus modestes (62 % contre 27 %). L’accès à Internet, qui concernait 84 % des ménages en 2017, dépend également du niveau de vie : 93 % des ménages du cinquième quintile étaient équipés, contre 73 % des ménages du premier quintile.

Autres articles

« Baisse record » des émissions de CO2

Les émissions mondiales de CO2 devraient diminuer d’environ 2,4 milliards de tonnes en 2020, soit une « baisse record » de 7 %, selon une étude publiée la semaine dernière [PDF] par le Global Carbon Project (GCP), un projet de recherche international. « Cette diminution, liée aux mesures de confinement … Lire la suite

Apple vaut plus de 2 000 milliards de dollars

Apple est devenu mercredi dernier la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de 2 000 milliards de dollars (plus de 1 690 milliards d’euros). Ce seuil avait déjà été dépassé en décembre par la compagnie pétrolière publique saoudienne Saudi Aramco. La capitalisation boursière d’une entreprise est l’évaluation, à … Lire la suite

L’impact de la pandémie sur la croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) s’attend à un recul du PIB mondial (la production totale de biens et de services) de 4,9 % en 2020, selon des prévisions publiées la semaine dernière. Cet organisme chargé de garantir la stabilité financière mondiale estime que la pandémie de Covid-19 a eu « … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.