Retraite complémentaire

Pourquoi on en parle. L’Agirc, qui verse la retraite complémentaire des cadres du privé, et l’Arrco, qui verse celle des autres salariés du privé, ont fusionné le 1er janvier en un seul régime, l’Agirc-Arrco. Ce regroupement, issu d’un accord signé en 2015 par les partenaires sociaux, s’accompagne d’une hausse des cotisations salariales et patronales et d’une incitation financière à travailler plus longtemps via un système de bonus-malus sur le montant de la future pension de retraite complémentaire.

En quoi ça consiste. La retraite complémentaire est une pension distribuée en complément de la pension de base. Elle permet d’améliorer le montant de la retraite, la pension de base étant plafonnée. Comme la retraite de base, la retraite complémentaire est obligatoire, les cotisations étant prélevées sur la rémunération des actifs. Ces cotisations permettent d’acquérir des points qui servent de base au calcul de la pension. Près de 78 milliards d’euros de pensions complémentaires sont versées chaque année aux retraités du secteur privé, selon l’Agirc-Arrco. Des régimes de retraite complémentaire existent également pour les fonctionnaires, les artisans, les commerçants et les professions libérales. Ces régimes complémentaires ont pour point commun d’être gérés par les partenaires sociaux ou par des représentants élus.

Autres articles

Revenu de solidarité active

POURQUOI ON EN PARLE.  
Les bénéficiaires du RSA et des allocations logement bénéficieront d’une aide exceptionnelle avant la fin de l’année « de 150 euros plus 100 euros par enfant, la même chose que ce qu’on a fait au printemps », a annoncé mercredi dernier Emmanuel Macron lors d’une interview télévisée. « Je préfère …
Lire la suite

Recapitalisation

POURQUOI ON EN PARLE.  
« L’État a souscrit ce jour à une augmentation de capital de la société nationale SNCF à hauteur de 4,05 milliards d’euros », a annoncé mardi le ministère de l’Économie [PDF]. Dans une interview au Figaro en juillet dernier, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, avait précisé que « …
Lire la suite

Prêt garanti par l’État

Pourquoi on en parle. Les banques françaises proposent depuis mercredi dernier aux entreprises de bénéficier de prêts garantis par l’État, annoncés le 16 mars par Emmanuel Macron. À travers ce dispositif, l’État pourra garantir jusqu’à 300 milliards d’euros de prêts, soit l’équivalent de 15 % du produit … Lire la suite

Chaque semaine, Brief.eco explique et met en perspective l’actualité économique.